La communication sociale pour accompagner la politique RH

En complément des activités de conseil en stratégie de rémunération et politique salariale, PEOPLE BASE CBM a développé un département dédié exclusivement à la communication sociale d'entreprise.

Ce département a un double objectif : aider les entreprises à mettre en avant et valoriser leur politique RH auprès des collaborateurs, clients, fournisseurs, institutionnels, investisseurs, ... et les accompagner dans la réalisation et le contrôle de certains documents obligatoires tels que le bilan social, le rapport annuel unique, les plaquettes relative à l'épargne salariale, etc...).

Le département communication sociale propose ainsi quatre grands types de services :

  • La réalisation de bilans sociaux individualisés sur mesure,
  • La réalisation ou l'audit du bilan social obligatoire, du rapport annuel unique ou de la base de données économique et sociale.
  • La réalisation de supports de communication spécifiques liés à la politique de rémunération (dispositifs d'épargne salariale, actionnariat salarié, politique de variable, etc.) ou à la politique RH de l'entreprise,
  • La réalisation de supports de communication afin d'accompagner les changements organisationnels : dispositifs de communication interne, synthèse et présentations de résultats d'enquête de climat social, etc.

Concernant la valorisation de la politique de rémunération, de la politique RH et plus globalement de la politique générale de l'entreprise, nous pensons que toute entreprise se doit de communiquer activement et de manière professionnelle vis-à-vis de ses collaborateurs.

En effet et très souvent, ce n'est pas le "fond du dossier" qui est remis en cause par les collaborateurs, mais c'est le manque de communication et / ou d'explications qui posent problèmes.

Deux exemples simples peuvent aider à comprendre ce phénomène :

- La plupart des entreprises qui mettent en place un accord d'intéressement (action globalement très positive), ne communiquent pas (ou très mal) sur ce nouveau dispositif et ne valorisent donc pas les avantages que cela peut procurer aux collaborateurs. Les conséquences d'un tel manque de communication sont alors relativement lourdes  : les collaborateurs ne comprennent pas la formule de calculs et ne se l'approprient donc pas, ils considèrent que l'accord d'intéressement est une sorte de "dispositif administratif obligatoire" et considèrent assez rapidement qu'il s'agit d'un acquis qui fait partie intégrante de leur package de rémunération.

Au final, l'entreprise verse des sommes importantes sans avoir un seul retour positif en termes de mobilisation / motivation des collaborateurs ...

On a très souvent le même phénomène avec les dispositifs de rémunération variable directe (primes, bonus, commissions), les dispositifs de mutuelle, prévoyance, etc.

- Les changements d'organisation au sein de l'entreprise sont une source majeure de stress et d'anxiété pour tous les collaborateurs de l'entreprise. Là-aussi et très souvent, le manque de communication est à l'origine de ce phénomène. Des évolutions ou projets expliqués clairement avec une transparence totale sur les inconvénients mais aussi et surtout les avantages induits peuvent permettre d'éviter une démobilisation voire un rejet de la part des collaborateurs ...

Nous contacter

Pour toute demande d'information concernant nos opérations de Communication sociale, nous vous invitons à nous contacter directement au 01 53 43 03 60, ou grâce au formulaire ci-dessous :

Civilité

Prénom (obligatoire)

Nom (obligatoire)

Téléphone

Société / Organisation (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

  En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées pour me recontacter

 

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par PEOPLE BASE pour l’optimisation de son service. Elles sont conservées pendant 24 mois et sont destinées à PEOPLE BASE. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant par le formulaire ci-contre. Nous vous informons de l’existence de la liste d’opposition au démarchage téléphonique « Bloctel », sur laquelle vous pouvez vous inscrire ici : https://conso.bloctel.fr/

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire